La cohabitation entre chien et chat

Publié par Justin ghatas le

La cohabitation entre chien et chat

Sommaire

  1. Faire cohabiter chien et chat
  2. Une question d’évolution ?
  3. Pourquoi les chats et les chiens sont-ils si différents ?
  4. Le langage corporel du chien et du chat
  5. Chat et chien : quand faire connaissance ?
  6. Toujours « comme chien et chat » ?
  • Faire cohabiter chien et chat

« Ils sont comme chien et chat» :  lorsque vous entendez cette expression, vous supposez certainement qu'il ne s'agit pas des meilleurs amis au monde. D’où vient ce mythe selon lequel les chats et les chiens sont des ennemis jurés ? Ce cliché peut-il laisser place à des malentendus ? Est-il possible pour un chien et un chat de vivre dans la même maison et d'être heureux ainsi ? A première vue, la cohabitation entre chien et chat ne présage rien de facile, mais en suivant les conseils de votre Magazine zooplus, vos efforts et ceux de vos compagnons porteront rapidement leurs fruits !

Êtes-vous plutôt chat ? Ou préférez-vous avoir un chien en tant qu’animal de compagnie ? Pour beaucoup d’amoureux des animaux, il n’est pas simple de répondre à cette question. D’un côté, ils adorent l’indépendance de ces tigres domestiques, De l’autre ils apprécient la compagnie fidèle des chiens. Pensez-vous avoir à choisir entre un chien et un chat ? Ne tranchez pas ! De nombreuses personnes ayant de l’expérience avec les animaux de compagnie prouvent que les chiens et chats peuvent devenir de bons camarades. Mais à la condition d’une bonne sociabilisation et d’une adaptation pas à pas ! C’est parti pour une cohabitation entre chien et chat réussie !

  • Une question d’évolution ?

L'histoire des chats est diamétralement opposée en comparaison avec celle des chiens. Les chiens appartiennent aux « canidés », une famille de mammifères. Dans cette famille, on retrouve non seulement les loups, mais également les ours et même les morses. Ils ne sont donc pas très proches des chats… qui eux appartiennent à la famille des « félidés ». Il n'est donc pas surprenant que chien et chat aient besoin de temps pour se lier d'amitié et qu’il faille les accompagner afin que tout se passe pour le mieux.

  • Pourquoi les chats et les chiens sont-ils si différents ?

Avez-vous déjà entendu parler du dicton « les chiens ont des maîtres et les chats ont des serviteurs » ? La citation de l’écrivain Kurt Tucholsky reflète plus ou moins la réalité. Les chiens accompagnent les humains depuis déjà plus de 100 000 ans. Autrefois, nos ancêtres les chasseurs-cueilleurs vivaient aux côtés des loups. Ils cherchaient des loups particulièrement peu agressifs et les accouplaient pour les dompter. L’élevage des chiens domestiques modernes était né ! Ces compagnons à quatre pattes ont toujours été d’une grande utilité pour l’Homme : ils aidaient lors de la chasse, étaient utilisés comme animaux de trait et surveillaient les maisons et les fermes. Aujourd’hui, les chiens nous apportent beaucoup plus que cela, ils sont devenus des membres de la famille à part entière.

Au contraire, l’Homme n’a pas cherché à approcher les petits félins sauvages ! Ce sont eux qui se sont spontanément rapprochés de l'Homme. Ces animaux à quatre pattes se faisaient des festins en chassant dans les greniers et les débarras des humains, remplis de souris et de vermines. Les humains ont alors très vite compris que les chats pouvaient leur être d’une grande utilité. Il y a environ 9500 ans, ils commencèrent à apprivoiser ces chasseurs à quatre pattes. L’histoire entre l’Homme et le chien est donc plus vieille d’environ 90 000 ans que celle des chats et des Hommes. Mais cela n’empêche pas les chats d'être tout aussi proches de nous.

Pourquoi est-il plus simple pour le chien de s’approcher de l’Homme ? Pourquoi se laisse-t-il apprivoiser alors qu’il n’a pas d'avantage direct à vivre avec l’Homme ? Les chiens sont des animaux de meute. Ils vivent, chassent et mangent en famille. En revanche, les chats sont des chasseurs solitaires. Le lion est le seul félin qui chasse en groupe. Les petits félins chassent et vivent la majeure partie de l’année seuls. Cette solitude s’explique par la taille des proies qu’ils chassent. Les souris et les oiseaux représentent souvent des petites collations pour eux ! S’ils devaient chasser en groupe, alors ces petits encas devraient être partagés entre les différents chats du groupe. Sans surprise, tous les animaux ne pourraient pas manger à leur faim.

Ce mode de vie se reflète aussi sur le comportement du chat. Rassemblez quelques chats pendant un moment ou attirez les chats des voisins dans votre jardin et vous observerez qu’à l’inverse d’une meute de chiens, il n’y a pas de hiérarchie prédéfinie. Qui domine le rassemblement des chats et qui au contraire, subit ? Cela dépend surtout du lieu et du moment.

Les chats sont-ils alors toujours solitaires ? Pas forcément. Les chats errants se rassemblent souvent en groupe et les chats sauvages élèvent même souvent leurs petits ensemble. La vie d’un chat domestique se différencie cependant de celle d’un chat sauvage. Les chats sont des animaux actifs qui demandent à être stimulés. Ils s’adaptent aux nouvelles situations et les gèrent très bien, la plupart du temps. La vie avec les humains est au contraire souvent monotone et ennuyeuse, surtout pour les chats d’appartement… Dans ce cas, les chats domestiques apprécient beaucoup un colocataire à quatre pattes ou des jouets pour chat ! Il ne faut pas oublier qu’ils sont des chasseurs solitaires. A l’inverse, les meutes de loups ou de chiens trouvent leur place selon une hiérarchie bien définie. Les chiens cherchent la proximité de congénères ou de personnes actives.

  • Le langage corporel du chien et du chat

Le comportement en société des chats est incomparable à celui des chiens. Cela se reflète sur leur langage corporel, basé sur des instincts et des habitudes millénaires. Nous, les humains, avons appris à apprécier l’enthousiasme des chiens lorsqu’ils remuent la queue, que nous considérons comme un signe « amical ». Ce signe est à différencier du frétillement irrité de la queue du chat. Chien et chat réagissent donc de façon instinctive. Apprendre « les langues étrangères », les langues de l'un et de l'autre, leur est relativement difficile. Ils doivent d’abord comprendre que leur colocataire chat ou chien appartiennent à d'autres espèces et qu’ils ne communiquent pas comme eux.

Alors que les chiens sont capables de se faire comprendre avec leurs expressions du visage, le visage du chat reste relativement neutre. Les chats communiquent avec le mouvement de leur queue, de leurs oreilles ainsi qu’avec leurs yeux. Ces signaux faibles sont facilement négligeables que ce soit pour les chiens ou les chats ! La plupart du temps, les chats miaulent lorsqu’ils souhaitent communiquer avec les humains, mais n’utilisent pas leur voix pour communiquer avec leurs congénères.

Un chien se sert de signaux plus clairs afin de se faire comprendre par toute une meute ou par les humains. Un chat interprètera cela autrement, sachant que son langage corporel fonctionne totalement différemment. Alors que le chien montre de la gentillesse lorsque sa queue frétille, la queue agitée d’un chat indique de l’agressivité, tout comme lorsque cette dernière prend la forme de brosse et qu’il fait le dos rond. Un chat avec la queue hérissée et levée vers le haut veut paraître le plus grand et le plus dangereux possible : il réagit à une menace. Exactement comme pour les chiens, le regard fixe est un signe de dominance. Les chats le supportent très mal. Un chien inexpérimenté en cohabitation avec des chats peut vite confondre ces signes, les négliger ou les ignorer.

De plus s’ajoute ici un détail qui fait toute la différence : les chiens sont en moyenne beaucoup plus imposants que la plupart des chats. Se faire lécher amicalement ou recevoir un coup de patte comme invitation au jeu seront vite perçus par le chat comme étant des gestes agressifs.

  • Chat et chien : quand faire connaissance ?

Chiens et chats n’ont donc pas le même langage corporel. Cependant, ils peuvent faire bon ménage, s’ils ont assez de temps et de patience pour apprendre le langage de l’autre et l’interpréter de la bonne manière. Afin de s’adapter à leur caractère respectif, la « barrière de la langue » doit être dépassée. Pour cela, ils doivent se montrer très patients ! Plus ils seront attentifs et plus ils auront de chances de réussir à devenir de bons amis. Une socialisation dans la hâte mène souvent à l’échec.

De plus, la première impression joue un rôle décisif chez les animaux ! Il sera difficile d’arriver à des résultats positifs s’ils ont une mauvaise impression dès le départ !

Le plus simple, c’est d’habituer les animaux à la présence de l’un et de l’autre dès le plus jeune âge. A priori, les jeunes chiens et chats ont vécu peu d’expériences négatives. Les présentations entre chien et chat peuvent paraître bizarres au premier abord, mais en règle générale, l’image du « chien méchant » et du « chat vicieux » n’est pas encore ancrée dans l’esprit des deux animaux. Des animaux plus âgés peuvent également faire connaissance, mais leur bonne entente dépendra en grande partie de leurs expériences passées. Une cohabitation harmonieuse sera en général plus difficile à atteindre.

Il existe des chats qui apprécient la compagnie des chiens, et vice-versa ! Mais certains chiens ont déjà reçu des coups de patte de la part de leur colocataire chat. L’inverse est aussi valable : les chats se sont parfois fait chasser par leur camarade chien, une voire même plusieurs fois. Parfois, chien et chat ont une relation qui bascule vite de l'amour à la haine !

  • Toujours « comme chien et chat » ?

Vous avez suivi ces conseils à la lettre, fait preuve d’une patience inouïe, sans résultat de la part de vos animaux ? Dans ce cas, vos deux boules de poils ne sont peut-être simplement pas faites l’un pour l’autre. Cela peut également avoir lieu lors de rapprochement entre deux chiens ou deux chats ! Peut-être qu’ils ne s’aiment tout simplement pas. Votre chat n’a peut-être pas assez de patience pour accepter un chien et ce dernier ne parvient pas à ignorer le fait que les chats sont de bons chasseurs… Ou bien l’un de vos animaux est jaloux. En cas de doute, accordez une importance égale à tous vos animaux !

La cohabitation entre chien et chat ne donne aucun résultat, même après plusieurs mois ? Vous assistez même à des scènes de violence entre eux ? Alors il est temps de lâcher prise et de penser à des alternatives. Prenez une décision : un foyer harmonieux composé de chats et de chiens est-il réaliste ? Ou devez-vous y réfléchir à nouveau ? Un thérapeute en psychothérapie peut aider vos animaux, mais avez-vous encore assez de patience pour continuer ? Il s’agit ici d’une réflexion personnelle et vous seul pouvez prendre une décision. Nous sommes persuadés que vous prendrez la meilleure décision pour vous et vos animaux !

Nous vous souhaitons le meilleur pour la cohabitation de vos boules de poils !

 

 


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →